16 avril 2018


Le Labyrinthe

Le Labyrinthe

Un labyrinthe ? Beaucoup de personnes en ignorent l’existence  voire son utilité. « C’est quoi un labyrinthe ? » Une question qu’on entend bien souvent autour de soi.

Lors d’un W-E récent avec des hôtes étudiant(e)s de notre « maison du silence » (stiltehuis) de Westerhelling (Nijmegen), j’ai  signalé  brièvement à nos hôtes  la présence d’un labyrinthe dans la propriété et je leur ai commenté sa raison d’être. Comme certain(e)s étudiant(e)s manifestèrent quelque intérêt pour la chose, je leur ai indiqué la meilleure manière de s’engager sur le sentier du labyrinthe. Il fallait, bien sûre, d’abord repérer l’entrée du parcours marquée par la présence de 5 grosses  pierres et d’un panneau explicatif.

L’idée de la construction d’un labyrinthe nous la devons au fr. Gerard de Haan qui a voulu marquer ainsi le bicentenaire de la fondation de l’Institut des Frères maristes.

Le labyrinthe a la même forme que le labyrinthe qu’on peut admirer dans la cathédrale de Chartres. C’est Gerard Löbker, un confrère carme, qui a, au début février  2017, entamé la réalisation du projet. Il s’est servi essentiellement de débris de construction et briques de couleurs différentes pour construire le chemin du labyrinthe. Sa longueur est d’un kilomètre, aller-retour. Pour tout outillage il ne disposait que de ses mains, de quelques outils élémentaires et de beaucoup de bonne volonté. Il faut dire que le résultat est plutôt étonnant. Le labyrinthe crée en effet, autour de lui, une sorte d’atmosphère mystérieuse, d’union et de fraternité. Il invite vraiment les utilisateurs à un pèlerinage intérieur.

 L’inauguration officielle eut lieu, le 6 juin, jour de la fête de Marcellin Champagnat. Le fr Gerard prononça quelques mots de bénédiction et invita, en guise de conclusion, les assistants à « se mettre en route à la découverte  de leur cœur »

Oui, c’est bien vrai !  En entamant le parcours du labyrinthe on n’a aucune idée de ce qu’on va ressentir. On ne peut pas s’y perdre, ce qui est déjà un avantage. Un retour sur soi-même est probablement plus court que le retour vers la vie journalière. Il est à conseiller aux intéressé(e)s de marquer un moment d’arrêt à mi-chemin du parcours et de se poser les questions suivantes : « Quelles sont les sensations ressenties sur le chemin ? Quel impact peuvent-elles avoir, lors de mon retour à la vie normale ? Vient alors le moment  de retrousser chemin et de se retrouver à nouveau au point de départ. Les chemins de ce labyrinthe sont imprévisibles. On a parfois l’impression d’être d’une part non loin du centre et d’autre part près du bord extérieur du labyrinthe pour se retrouver finalement et soudainement  au centre. C’est peut-être là une indication de notre vécu actuel ?

Le labyrinthe  a touché pas mal de gens depuis son existence. Tout récemment quelqu’un m’a confié ceci : «  J’ai remarqué que j’avais peur de m’égarer sur le sentier et puis en examinant le sentier j’ai relevé des traces de pas. C’est alors que je me suis rendu compte que je suivais souvent le chemin que me traçaient les autres. Ma décision fut  d’essayer  à l’avenir de suivre mon propre chemin. »

Une autre personne atteinte de burn out m’a confié : « J’ai trouvé le parcours du labyrinthe fort intéressant car j’avais remarqué que les chemin-aller et le chemin retour étaient de même longueur. Ma situation actuelle résulte probablement de nombreux d’errements dans le passé. Ma conclusion est  qu’il n’y a pas urgence et que le chemin du retour peut encore prendre un certain temps. »

Une des Jeunes de la Stiltehuis atteinte de perfectionnisme fit l’expérience suivante : « J’ai parcouru deux fois le sentier du labyrinthe. Lors de la première fois, j’ai été frappée par les belles couleurs rouges d’un arbre (un érable japonais) à proximité du labyrinthe. Lors de mon 2e parcours j’ai remarqué que l’arbre aux belles feuilles rouges était également pourvu de nombreuses feuilles mortes. Cela m’a touché car malgré les feuilles desséchées l’arbre conservait toute sa splendeur. J’ai compris que l’essentiel ne résidait pas dans la perfection  et que les quelques feuilles desséchées n’enlevaient rien à la beauté personnelle».

D’une des fenêtres du « Stiltehuis », on peut jeter un regard sur le labyrinthe. C’est ainsi qu’un des jeunes a vu un soir un renard traverser le labyrinthe. On peut aussi constater avec émerveillement que  de nombreuses fleurs commencent à germer partout dans le jardin potager,  que des narcisses aux corolles jaunes entourent le labyrinthe et que d’autres plantes herbacées aux fleurs décoratives, telles que les alchémilles, bordant le parc commencent à sortir de terre. Vive le printemps !

J’espère que, les années à venir, de nombreuses personnes viendront encore fouler le sentier du labyrinthe. Que ce soit pour une première ou une autre fois…et être enrichi, grâce à cette démarche, d’une nouvelle expérience pour leur vie journalière.

Jacques Scholte

 

4 avril 2018


An Easter Gesture

Ce vendredi 23 mars dans le cadre d’une journée placée sous le signe ‘le geste de Pâques – matinée de la citoyenneté – à l’Institut Sainte Marie d’Arlon (Belgique), une ancienne école
mariste, près de 400 jeunes de se sont retrouvés pour une Eucharistie festive. 
A cette occasion, frère Albert, qui est encore bien présent dans l’école pour y vivre des
animations très diverses, après une courte explication a remis à une élève de 12 ans l’icône
réalisée par Mr. Nektarios Mamaïs. 
Cette jeune fille a ensuite remis d’une manière symbolique cette icône à Monsieur Michel
Colling, directeur de l’école. 
Ce fut une belle occasion de sensibiliser élèves et professeurs à vivre au quotidien l’esprit de
Marcellin Champagnat.

13 février 2018


Une journée pour nous préparer à vivre le Carême 2018.

Dans le cadre des Journées de Genval, la deuxième journée a été proposée le 10 février 2018 dans les locaux de la Communauté Marie-Médiatrice à Genval.

Lire plus loin »

21 septembre 2017

Les Maristes en Europe


Les Maristes de Syracuse et le drame des réfugiés en Europe

Suite à l’invitation du Supérieur général des Frères Maristes, le Frère Emili Turú, dans sa lettre « La danse de la mission », on a formé de nouvelles communautés in­ter­na­tionales dans le but de donner une réponse mariste aux nouveaux défis qui se pré­sentent au monde 200 ans après la fondation de l’Institut. C’est ainsi qu’est né le projet Lavalla200>. Comme fruit de ce projet, en octobre 2016, s’est constituée, pour la région d’Europe, la communauté mariste de Syracuse (Sicile), avant comme but principal les enfants et les adolescents non-accompagnés, réfugiés ou immigrants, qui atteignent l’Italie.

Lire plus loin »

14 septembre 2017

Chapitre Général


La première semaine du Chapitre Général

C’est avec plaisir que nous partageons ici quelques photos de la première semaine du Chapitre Général qui a commencé le 8 septembre et qui a lieu à Rionegro en Colombie.

Lire plus loin »

8 septembre 2017

Chapitre Général


Entrevue avec le Supérieur Général, Frère Emili Turú

Le Frère Emili Turú terminera son service comme Supérieur Général des Frères Ma­ristes durant le Chapitre Général qui commencera aujourd’hui à Rionegro (tout près de Medellín en Colombie). Quelques jours avant que ne débute le Chapitre, le Frère Emili répondait, sur le site web de l’Institut, www.champagnat.org, à nos questions.

Lire plus loin »

31 août 2017

Les Maristes dans le monde


Comme chez moi… à l’autre bout du monde

Une salle de conférence. Des personnes autour de tables font une pause pour regarder des images. En fait, une situation bien normale lors d’une conférence (d’ailleurs, sur la photo, la personne au pullover lilas… c’est moi). Mais, toutes ces personnes de la photo sont des enseignants et des directeurs d’une des 53 écoles maristes d’Australie. La salle de conférence est située dans un centre catholique de Melbourne. Lire plus loin »

22 août 2017

1817-2017


Bicentenaire : Rencontre de la Province à l’Hermitage

Une soixantaine de frères et laïcs de la Province Europe Centre-Ouest ont participé à la célébration du Bicentenaire à l’Hermitage. Le frère Seán Sammon avait animé, plutôt dans l’année, un atelier pour les frères de la Province et commenté à cette occasion le document du Vatican sur l’identité et la mission du frère dans l’Eglise. La rencontre de la Province, concentrée autour du thème de la spiritualité et de la mission était intitulée « Un pont vers le futur ». Lire plus loin »

15 août 2017

Chapitre Général


Préparation du Chapitre Général

Le vendredi, 8 septembre est le jour de l’ouverture du 22e Chapitre Général des Frères Maristes, qui aura lieu à Rionegro en Colombie. C’est avec plaisir que nous vous ren­voyons à la page dédiée au Chapitre et que vous trouverez sur le site web de l’Institut, www.champagnat.org. Le texte a été rédigé dans les quatres langues officielles de l’In­stitut (anglais, espagnol, français, portugais).

Lire plus loin »

20 juillet 2017

Mission mariste


Lancement du Conseil de la Mission en Europe Centre-Ouest

Le lancement officiel du Conseil de la Mission de la Province a eu lieu le 2 et 3 juin à Annecy (France). Le Conseil a été créé sur base des recommandations du Chapitre provincial d’avril 2016, qui proposait de développer de nouvelles structures pour la promotion de la mission mariste dans la Province.

Lire plus loin »

Alle rechten voorbehouden © Maristen | Webdesign by: WEN Kunst Webdesign | Login