23 juin 2015

Laïcs maristes


Cours de formation pour laïcs maristes

Du 18 mai au 2 juin se tenait à Rome une session de formation pour laïcs maristes du monde entier, avec l’objectif de leur apprendre à former d’autres laïcs maristes dans leur pays.

CursusLekenGroep

Notre Province y a participé avec Mme Conny Stuart des Pays-Bas. Elle raconte ici son vécu :

Sur invitation du Frère Brendan Geary, j’ai pu participer au « formation course for lay Marists ». Une expérience particulière. J’étais un peu nerveuse et aussi enthousiaste d’y aller ; un cours avec 55 autres laïcs maristes du monde entier, qui suis-je là-dedans et pourquoi moi ? J’avais lu les profils des autres participants ; beaucoup assuraient en milieu scolaire depuis des années la formation de laïcs maristes ou aidaient des collaborateurs d’écoles maristes à créer des programmes d’approfondissement, de réflexion et de spiritualité. Heureusement, il est apparu d’entrée que beaucoup venaient à Rome avec les mêmes questions, ce qui relativisait fort.

Au cours d’un atelier de la session, il fallait imaginer le titre d’un livre qui traiterait de la communauté de ces 55 personnes telles qu’elles avaient partagé intensément durant deux semaines. Mon titre serait : « fading differences ». Je supputais qu’il y aurait d’énormes différences, non seulement de langue et de culture, mais surtout pour la manière dont les Frères Maristes sont présents dans un pays ou par la manière dont la relation entre Frères et laïcs prend forme. Mais après quelques jours, les concordances étaient plus nombreuses que les différences. Comme toujours lorsque je rencontre des Maristes : je me sens de suite chez moi, « entre nous ». De même ici.

Le programme inspirait et était bien pensé. Des thèmes profonds qui sont à l’ordre du jour chez les Frères Maristes aujourd’hui, tels que vocation, mystiques et prophètes en communion, mission et formation partagée, mais aussi des éléments plus directifs comme la structure d’organisation des Frères et la relation entre Frères et laïcs étaient présents.

De retour, quelqu’un me demanda : « Te sens-tu plus mariste désormais ? » et je dus réfléchir un moment, car ma première impulsion était plutôt : cela ne se peut. Et pourtant, convaincue : « Oui, je me sens plus mariste. » Et je me sens plus partie d’un grand ensemble. Quand je vois maintenant le globe terrestre, j’imagine partout des points représentant des personnes que j’ai pu rencontrer. Ensemble, nous partageons d’être des personnes vivant d’une même tradition et investies d’une même mission que je porte volontiers. Le « sac à dos » que je rapporte de Rome aux Pays-Bas est rempli d’inspiration, d’idées, de connaissance, de courage et de confiance, et je suis très reconnaissante d’avoir pu participer à ce cours.

CursusLekenEmili

CursusLekenDansen

 

Alle rechten voorbehouden © Maristen | Webdesign by: WEN Kunst Webdesign | Login