11 février 2014

Les Maristes en Allemagne


Le centenaire des Frères Maristes d’Allemagne

Mindelheim

Une bonne trentaine de Pères, de Frères et de Sœurs de la paroisse St Stephan se sont retrouvés au collège de Mindelheim, le jour de la Présentation au temple. Ils ont pris l’habitude de se rencontrer, le jour de la Vie Consacrée, à tour de rôle, dans une des maisons des congrégations respectives.

Les participants eurent d’abord l’occasion de faire la visite de la nouvelle maison des Frères et après un petit goûter bien convivial, tous se sont retrouvés à la chapelle du collège pour le chant des Vêpres.

Photo : Pères, Frères et Sœurs des congrégations ou ordres locaux : la Congregatio Jesu, les Sœurs du Sacré Cœur, les Servantes de Marie Immaculée, les Membres de la Communauté de l’amour libérateur du Christ et la communauté des Frères. Le Frère Heinrich était absent car il était parti à Recklinghausen pour représenter la communauté à la célébration du centenaire de l’arrivée des Frères en Allemagne.

Recklinghausen

Le 3 février 2014, les Frères et amis des Frères ont célébré l’arrivée des premiers Frères Maristes, le 3 février 1914, à Recklinghausen. Il y a donc tout juste cent ans que les deux premiers Frères se sont installés dans la maison de la Hertenerstraße. Il s’agissait des Frères Raimund Koop et Aloïs Daßen, en provenance de notre maison d’Arlon (B). Le Conseil Général avait déjà, quelques années auparavant, demandé au Frère Raimund Koop de s’informer sur la possibilité de fonder une maison en Allemagne. Le Frère Raimund, qui était originaire de la région de Recklinghausen et qui avait fait ses études dans cette ville, apprit que le « Collegium Josephinum » du diocèse de Munster était mis en vente. Après de longues tractations avec le diocèse et l’accord final du Conseil Général, le contrat d’achat fut signé, pour un montant de 100.000 Reichsmark.

De plus en plus de Frères en provenance d’Arlon rejoignirent Recklinghausen et lorsque la 1ère guerre mondiale éclata, plus d’une centaine de Frères et 110 juvénistes (la moitié originaire de la Ruhr) durent quitter Arlon et trouvèrent refuge à Recklinghausen.

La maison fut toutefois réquisitionnée pour accueillir des soldats prisonniers blessés. Comme les Frères n’étaient plus en mesure de faire la classe, plusieurs furent engagés comme infirmiers, d’autres durent rejoindre l’armée. Ce n’est qu’en 1919 que la maison fut remise à la disposition des Frères.

L’évêque auxiliaire, D. Geerlings, présida la célébration eucharistique, en présence de toute la communauté scolaire et de quelques invités d’honneur. La petite réception avec séance académique fut suivie d’un bon repas chaud pris en commun. Une exposition de photos permit aux visiteurs de s’informer sur les hauts et les bas de la maison.

Une fête spéciale du centenaire aura lieu au mois de septembre, à Furth.

Le 2 février, une bonne trentaine de Pères, de Frères et de Sœurs de la paroisse St Stephan se sont retrouvés au collège de Mindelheim.

Le 3 février, les Frères et amis des Frères ont célébré l’arrivée des premiers Frères Maristes, le 3 février 1914, à Recklinghausen.

Alle rechten voorbehouden © Maristen | Webdesign by: WEN Kunst Webdesign | Login