25 février 2016

Mission mariste


L’Europe Centre-Ouest embrasse un nouvel avenir

Alors que l’Institut mariste embrasse un nouveau commencement en proposant de nouveaux modèles de gouvernance et de gestion, la Province mariste Europe Centre-Ouest a réfléchi à ses propres besoins en matière de renforcement de structures et de systèmes de soutien afin d’assurer la pérennité de son avenir.

Le Conseil Général a proposé une Feuille de route pour une nouvelle aurore de la mis­sion mariste recommandant le renforcement des piliers dans nos Provinces par le biais de modèles récemment créés. Dans le cadre de l’Europe, notre vision est de saisir l’oc­ca­sion qui se présente à nous d’effectuer un changement avec pour but la création d’une structure de mission qui fonctionnera avec pour cap une seule Europe mariste.

Guardamar1

La Commission de mission européenne, représentée et soutenue par chaque Province européenne, s’est réunie en ce mois de février 2016 afin de discuter un modèle proposé. Aisling Demaison, la directrice de l’éducation mariste, représentait la Province Europe Centre-Ouest. L’objectif-clé était de préparer une proposition pour un Réseau de mis­sion mariste européen. La proposition sera examinée lors de la réunion de la CEM (Conférence européenne mariste) au mois de mai et sera également prise en consi­dé­ration par les Conseils Provinciaux européens élargis ainsi que le Conseil Général au cours de leur réunion du mois de novembre.

Les objectifs-clés du nouveau modèle européen sont :

  • de créer une structure européenne de direction et de gouvernance pour la mission mariste en Europe ;
  • de coordonner, animer et renforcer la mission mariste en Europe ;
  • de fortifier l’identité mariste et l’esprit mariste en Europe.

La création d’un tel modèle doit être effectuée à un rythme raisonnable et faire l’objet d’une évaluation critique à chaque étape. Cela mènera à une grande abondance d’issues positives pour l’Europe mariste telles que : un flot de communication efficace, une identité mariste renforcée en Europe, un ensemble de ressources fortifié et une utili­sa­tion des compétences plus efficace, pour n’en citer que quelques-unes. Cela permettra à la mission mariste en Europe de davantage s’épanouir.

La Feuille de route pour une nouvelle aurore de la mission mariste a ouvert la voie pour notre voyage ; maintenant nous devons faire le bilan de nos forces, évaluer nos besoins et marcher ensemble en Europe.

Guardamar2

 

Alle rechten voorbehouden © Maristen | Webdesign by: WEN Kunst Webdesign | Login