25 mars 2014

Frères et laïcs


Rencontre internationale à Rome

Du 26 au 29 mars inclus se tenait à la Maison générale à Rome une rencontre sur le thème « laïcs : lien et appartenance ». La réunion se tenait à l’initiative du Frère Emili Turú, Supérieur général, en collaboration avec le Secrétariat des laïcs. Plus de 50 Frères et laïcs du monde entier y prenaient part.

Le délégué de notre Province était Frère P.J. McGowan qui nous expose ici son rapport.

Un sentiment de fraternité caractérisait cette rencontre. Comme participant, je sentais que quelque chose de neuf se forgeait avec nos collègues laïcs du monde mariste. Ils souhaitent être partenaires dans la vie du charisme mariste du futur.

Voici les deux objectifs de la rencontre :

A) Partager l’information sur les diverses possibilités de lien, en particulier sur base des expériences d’autres familles religieuses et projets en cours dans diverses parties de notre propre Institut.

B) Initier un processus pour imaginer quelles structures de liens sont les plus adéquates pour notre Institut et émettre des recommandations au Conseil général.

Le premier jour, trois congrégations exposaient leurs expériences, les Marianistes, les Salésiens et les Piaristes. Chacune a établi un lien fort et bien structuré avec le laïcat. Le second jour, nous-mêmes Maristes, avec le Mouvement Champagnat, contaient leur expérience et on fit part d’autres expériences de lien avec les laïcs, comme au Canada, en Australie, en Amérique latine et en Europe.

Avec l’aide du Frère Emili, quatre points centraux furent établis pour développer le lien avec les laïcs :

1) Nous devons décider quelle structure canonique, civile ou mariste convient le mieux pour promouvoir le charisme mariste.

2) Nous devons arrêter dans quelle mesure les laïcs ont un lien avec les Frères de manière autonome et comme partenaires, peu importe le modèle de lien. En général, on estimait que ce devait être un partenariat de tous les Maristes pour toutes les formes de lien.

3) Il est capital d’épanouir l’internationalité de la congrégation et utiliser la riche diversité vivant de par le monde.

4) Nous devons imaginer notre approche concernant le nombre d’institutions dont nous portons la responsabilité, vu le nombre décroissant de Frères dans certaines parties du monde.

On réserva beaucoup d’attention à créer une structure permettant aux Maristes de vivre pleinement notre riche charisme. Il me semble qu’il est question d’une tension saine et une complémentarité entre la nécessité de préparer notre projets d’avenir et la promotion du charisme de Marcellin Champagnat.

La rencontre débutait un processus qui donne beaucoup d’espoir pour l’avenir de la présence mariste avec un cœur sans frontières. Nous verrons comment cela grandira par la suite.

 

 

Alle rechten voorbehouden © Maristen | Webdesign by: WEN Kunst Webdesign | Login