3 mars 2016

Histoire


Un film à venir sur un Frère Mariste irlandaise

L’histoire des Frères Maristes d’Irlande qui ont fondé le club de foot les Celtic de Glas­gow (Ecosse) sera mise à l’écran.

Walfrid2   Walfrid1

Le site www.catholicireland.net a révélé dans un article que le British Film Institute sou­tient un long métrage sur Andrew Kerins, connu sous son nom religieux comme Frère Walfrid, et la communauté irlandaise en Ecosse de son temps.

« Frère Walfrid et le quartier de l’extrémité est de Glasgow sont au centre de l’his­toire », a déclaré le romancier écossais primé Andrew O’Hagan, qui travaille sur le script après avoir été choisi par le réalisateur du film, Peter Mullan.

« Sans entrer dans les détails, c’est l’histoire d’une famille irlandaise dans la zone  Salt­market, racontant les faits jusqu’à la création du club », a-t-il ajouté.

« On y voit des membres de l’Église, le clergé local et la communauté d’immigrants ir­lan­dais, qui commencent à s’organiser socialement et politiquement. C’est une histoire qui n’a jamais été dite. »

Le film couvrira les quarante années de l’histoire des premières familles irlandaises qui ont survécu à la famine et qui sont arrivés à Glasgow en 1846, jusqu’à la création du club des Celtic FC par le Frère Walfrid en 1888. L’accent sera également mis sur la façon dont ils formaient une communauté autour des paroisses catholiques irlandaises dans la ville.

« Cette équipe, formée par les Frères Maristes, ira jusqu’à la gloire en Europe, mais cette période de quarante ans n’a jamais été documentée d’une manière qui me satisfasse », a déclaré Andrew O’Hagan.

Frère Walfrid était de Ballymote, dans le comté de Sligo, et a joint les Maristes en 1864. Il fit des études pour devenir enseignant et fut directeur de l’école Sacred Heart de Glasgow. En 1888, il fonda le club de foot pour aider à recueillir des fonds pour les pauvres de la partie est de Glasgow. Il a été envoyé au quartier East End de Londres en 1893 où il a organisé des matches de football pour la collecte de fonds et mis en place un organisme de bienfaisance appelé « The Poor Children’s Dinner Table » (la table des enfants pauvres).

Il est mort le 17 avril 1915, âgé de 74 ans, à Dumfries, en Écosse.

« C’est une histoire sur le respect de soi, sur l’austérité et la façon de triompher des temps difficiles. D’une certaine façon, c’est un film très opportun » de déclarer Andrew O’Hagan.

Source: www.champagnat.org, 2 mars 2016

Walfrid3

 

Alle rechten voorbehouden © Maristen | Webdesign by: WEN Kunst Webdesign | Login